Rechercher dans ce blog

dimanche 21 avril 2019

Chansons de Heintj !

                       Chansons de Heintj                         





Accordéon de Jean-Claude !

                   Accordéon de Jean-Claude                  





mardi 19 mars 2019

Georges Fleury - Mourir à Lang Son !

           Georges Fleury - Mourir à Lang Son         

Depuis septembre 1940, l'Indochine, coupée de la France, vit sous le joug japonais. Après plus de quatre années d'occupation, soudain, le 9 mars 1945 à 21 heures, toutes les garnisons françaises sont attaquées. C'est à Lang Son, au Tonkin, que les combats sont les plus acharnés. Le colonel nippon Shizumé fait arrêter par traîtrise le président Auphelle et le colonel Robert, commandant la subdivision. L'officier français refuse de signer l'ordre de reddition de ses troupes, essaimées jusqu'à Dong Dang, la Porte de Chine. Privés de leur chef, les marsouins se battent à un contre cinquante, mais les forts tombent un à un. Le 12 mars, les Nippons massacrent la plus grande partie des survivants et le général Emile Lemonnier est décapité. Les autres subissent l'horreur des camps de la mort lente d'Hoa Binh. Leclerc débarque... Une autre guerre commence. Georges Fleury apporte aujourd'hui des précisions capitales sur le dernier haut fait méconnu de la Seconde Guerre mondiale.


Georges Fleury - Djebels en feu !

               Georges Fleury - Djebels en feu              

Novembre 1954. Une guerre qui ne porte pas encore son nom éclate en Algérie. Les commandos de la Marine, héritiers des bérets-verts du jour J, rentrent d'Indochine. Ils engagent jusqu'en 1962 un combat professionnel et sans haine contre la rébellion. Les plus jeunes d'entre eux meurent à moins de dix-huit ans.
Fer de lance des bataillons de fusiliers marins formés par Ponchardier jusqu'en 1959, les commandos combattent d'égal à égal les katibas de l'A.L.N. fraîchement infiltrées du Maroc. L'El Gaada d'Aflou, l'oued Mellal, le Goursifane, Ghassoul, Aïn Sefra, djebel Bou Amoud, Mekter, Bou Lherfad et M'Zi sont les mots clés de la longue litanie de leurs batailles.



Georges Fleury - Le combat des harkis !

         Georges Fleury - Le combat des harkis        

Les Français musulmans qui se sont battus dans les rangs des forces de l’ordre pendant la guerre d’Algérie vivent maintenant dans l’oubli le plus total. Ce livre vient très justement les rappeler au souvenir de ceux qui les avaient employés au combat après leur avoir fait des promesses intenables. Moghaznis, goumiers, spahis, tirailleurs et harkis, Georges Fleury, qui a combattu avec eux, décrit comme ils ne l’avaient jamais été les enthousiasmes de leurs premiers mois de baroud, leurs deuils, leurs défaites, leurs victoires sur un ennemi frère, et leur lâche abandon à la fin de la guerre. « Le combat des Harkis » offre aussi un étonnant panorama des chances gâchées par la France lors des ralliements de masse de hors-la-loi hostiles au F.L.N., comme celui de l’armée de Bellounis, le général du désert.


Georges Fleury - Le 1er Régiment de chasseurs parachutistes (3) : Bérets rouges en Algérie !

 Georges Fleury - Le 1er Régiment de chasseurs parachutistes (3) : Bérets rouges en Algérie 

Héritier des fameux Groupements d’Infanterie de l’Air, créé en 1943 en Afrique du Nord, le 1er Régiment de chasseurs parachutistes est l’unité de tradition des troupes aéroportées françaises. Georges Fleury a tenu à reconstituer son histoire en trois volumes. Après les combats de la Libération et la guerre d’Indochine, traités dans les deux premiers volumes de cette fresque passionnante, voici la guerre d’Algérie. Le 1er R.C.P., dont le magnifique 2/1 R.C.P. du commandant Bréchignac a été décimé à Dien Bien Phu, survit en Algérie sous la forme de deux bataillons autonomes lorsqu’éclatent, en octobre 1954, les premiers lancés par les nationalistes algériens. Les 1/1 R.C.P. du chef de bataillon Dangoumau et 3/1 R.C.P. du commandant Ducrue sont engagés, dès le 15 octobre 1954 dans les opérations de maintien de l’ordre dans la région de Souk-Arhas. Le 1er R.C.P. redevient un régiment en novembre 1955, sous les ordres du lieutenant-colonel Mayer, qui le mènera dans les combats de plus en plus violents au fils des mois. Les chasseurs parachutistes, encadrés par des officiers et des sous-officiers qui ont combattu en Indochine, opèrent sans répit dans le Constantinois, l’Algérois, la Kabylie et le Sud-Oranais...


Romain Parmentier - La guerre de Sécession: L’abolition de l’esclavage comme seul remède !

Romain Parmentier - La guerre de Sécession: L’abolition de l’esclavage comme seul remède 

85 ans après sa déclaration d’Indépendance, la nation américaine se déchire suite à l’élection d’Abraham Lincoln, un républicain abolitionniste. Toutes les tensions se cristallisent autour d’une seule question : faut-il abolir ou non l’esclavage ? Alors que les États du Nord souhaitent mettre un terme à cette pratique, les États du Sud y sont farouchement opposés parce qu’elle est à la base de leur modèle socio-économique. Dans les heures qui suivent l’élection, plusieurs États décident de faire sécession et s’érigent en Confédération des États d’Amérique. Mais la contestation ne s’arrête pas là et, le 12 avril 1861, le camp sudiste bombarde Fort Sumter. Le conflit le plus sanglant de l’histoire des États-Unis vient tout juste de commencer ...


Julien Arbois - La vie insolite de nos ancêtres !

     Julien Arbois - La vie insolite de nos ancêtres 

Savez-vous que les gens n'avaient pas de noms de famille au Moyen-Âge ? Que l'on trouvait des prostituées dans les cimetières ? Que la pomme de terre était considérée comme la plante du diable ? Que l’arracheur de dents avait toujours une troupe de musiciens pour étouffer les cris de douleur ? Que jusqu’à la Révolution, on utilisait aussi le sel... en suppositoire ? Et pourquoi comprimait-on dans des bandages le visage des enfants à la naissance ? Autant de faits authentiques qui nous semblent souvent étranges, presque incroyables. Depuis le Moyen Âge jusqu'au début du vingtième siècle, ce livre raconte l'étonnante vie quotidienne de nos aïeux. Un voyage insolite et amusant à travers l’histoire et les coutumes propres à chaque époque, souvent loin, très loin, des clichés et des idées reçues... Anecdotes et histoires insolites sur la vie quotidienne de nos ancêtres.


Julien Arbois - La vie quotidienne des Poilus !

   Julien Arbois - La vie quotidienne des Poilus    


La boue, le froid, la peur. Les tranchées, l’ennemi, la hiérarchie. La faim, les maladies, la camaraderie... Bien loin des dates et d’impersonnels noms de bataille, loin des manuels d’histoire, ce livre nous fait véritablement partager la vie quotidienne des Poilus. A leurs côtés, on se bat, on espère, on lutte pour survivre, on souffre et on vit la joie des permissions. La parole est donnée aux soldats qui ont vécu la Grande Guerre à travers leur correspondance, leurs notes de guerre et autres journaux des tranchées. Une véritable plongée dans l’intimité des combattants grâce à une sélection commentée de témoignages poignants sur le sacrifice suprême d’une génération de Français Lettres, témoignages et récits de la vie des Poilus : un regard humain sur la Grande Guerre.


Henriette Bernier - Le Baron des champs !

       Henriette Bernier - Le Baron des champs      


Dans le petit village lorrain de Valonne en ce mois d’octobre 1973, la mort de Noël Robain dit le Baron passe presque inaperçue. L’idiot, le « farce », vivait en sauvage et ne sortait de la ferme délabrée héritée de ses parents que pour de grandes promenades solitaires à travers les champs.
Une telle vie méritait-elle d’être vécue ? Louise éprouve de la pitié pour la fin misérable de son lointain cousin avant de découvrir qu’il a laissé sur des morceaux de papier des traces écrites, parfois anciennes, des événements qui l’ont marqué.
Elles réveillent le souvenir d’une époque où l’on n’enfermait pas les retardés mentaux dans des institutions. Le Baron était allé à la communale, au catéchisme, il s’était présenté au conseil de révision. Il avait été pour le village un objet de honte mais aussi de distraction. Il avait connu des joies et des chagrins. 
Au gré d’épisodes mêlant la farce et le drame, le rire et l’émotion, se révèle peu à peu le visage d’un homme semblable à tous les hommes et qui les valait tous...



Henriette BERNIER - L'enfant de la dernière chance !

 Henriette BERNIER - L'enfant de la dernière chance 

Au XIXe siècle, le désespoir d'une jeune femme qui ne peut enfanter. A bout, elle " vole " l'enfant d'une autre... L'histoire vraie d'une incroyable supercherie.

Emélie, fille de tanneurs, et Jean-Nicolas Morel, conducteur de diligence, se marient en mai 1843 à Verdun. Un bonheur de courte durée car Emélie ne peut mener à terme ses grossesses. Le mari à l'orgueil malmené devient violent et méprisant. En ce milieu du xixe siècle, être femme sans être mère n'est pas un choix mais un statut illégitime aux yeux de la société bien-pensante.
Emélie souffre le martyre, en silence. Une matrone compréhensive et rouée s'engage à faire passer pour l'enfant des Morel celui qu'attend Marie, une orpheline de seize ans en détresse. Les deux femmes doivent faire croire à l'impossible : simuler la grossesse, feindre les douleurs, jouer la comédie de l'accouchement... Mais avec un mari souvent absent, les mœurs et les croyances de l'époque, le manque d'intimité des époux, tout pourrait concourir à la réussite de ce projet risqué...



Éric GIACOMETTI, Jacques RAVENNE - Apocalypse !

Éric GIACOMETTI, Jacques RAVENNE - Apocalypse 

Et si les francs-maçons détenaient le secret de la fin des Temps ? 
Depuis 2000 ans, le monde toujours prompt à s'embraser n'a jamais été aussi près de sa fin : le Signe tant attendu est arrivé sous la forme d'une dangereuse image réapparue. C'est le commissaire franc-maçon Antoine Marcas qui a retrouvé cette ébauche du tableau des Bergers d'Arcadie : un dessin maudit, dont le décryptage par un initié pourrait conduire à la fin des Temps. 
Manipulé par ses propres frères, poursuivi par des fondamentalistes prêts à tout pour provoquer l'Apocalypse, Marcas devra s'engager dans une lutte manichéenne et ancestrale. De Jérusalem, dans le Temple de Salomon où tout a commencé, jusqu'à Rennes-le-Château où tout doit s'arrêter... 



Éric GIACOMETTI, Jacques RAVENNE - In Nomine !

 Éric GIACOMETTI, Jacques RAVENNE - In Nomine 

xie siècle, Comté de Toulouse. Raoul de Presle conduit à la mort plusieurs centaines d'hérétiques. Hommes, femmes, enfants, tous s'élancent dans le bûcher sans la moindre peur...
xxe siècle, Paris. L'inspecteur Marcas enquête sur son premier meurtre. Du milieu des collectionneurs de manuscrits ésotériques aux coulisses occultes de la franc-maçonnerie, tous veulent retrouver un secret perdu depuis le massacre des hérétiques.
Une quête de sang qui va mener Marcas aux portes du Temple...



Steve BERRY - Le Secret des rois !

         Steve BERRY - Le Secret des rois       




Palais de Whitehall Palace, 1547. Après un règne marqué par six mariages, un schisme religieux et la confiscation des biens de l'Église catholique, Henri VIII, deuxième monarque de la maison Tudor, est sur son lit de mort. Quelques heures avant d'expirer, il confie à sa dernière femme un inestimable secret.
Londres, 2010. Le vol d'archives précieuses dans différents lieux historiques est suivi par la profanation de la crypte de la chapelle royale du château de Windsor, où repose le corps d'Henri VIII. Cotton Malone, de passage en Angleterre, se retrouve mêlé de près à cette étrange affaire. Qui veut à tout prix percer le secret des Tudors ? Le contenu d'un mystérieux manuscrit crypté, écrit par un proche de la reine Élisabeth, dernière des Tudors, devient bientôt le centre de toutes les investigations.
De Hampton Court à une abbaye des frères dominicains, en passant par les anciennes résidences des templiers anglais, Steve Berry nous invite à un fabuleux voyage historique au cœur de Londres, foisonnant d'énigmes et de retournements. Il tisse un puzzle romanesque diabolique, fourmillant de détails passionnants sur l'histoire secrète des Tudors, qui fait de cet ouvrage l'un des plus aboutis de la série.


Steve BERRY - Le musée perdu !

               Steve BERRY - Le musée perdu              


Surnommée " la huitième merveille du monde ", la Chambre d'ambre a été offerte en 1716 par le roi de Prusse au tsar de Russie. D'abord installée au palais de Catherine, près de Saint-Pétersbourg, elle fut ensuite dérobée par l'armée nazie lors de l'invasion de Leningrad, transportée à Königsberg, avant de se volatiliser en 1945. Cette disparition constitue l'un des plus grands mystères du monde de l'art. Malgré toutes les recherches des collectionneurs, historiens et chasseurs de trésors, elle n'a, en effet, jamais été retrouvée.
C'est à cette énigme que va être confrontée Rachel Cutler, juge à Atlanta, lorsque son père, un rescapé de Mauthausen d'origine russe, meurt dans d'étranges circonstances, laissant derrière lui les clés d'un secret qui l'a hanté toute sa vie. Sur les traces des œuvres d'art volées par les nazis, Rachel va mener à travers l'Europe une quête à la fois historique, érudite et périlleuse qui va la conduire à affronter les nombreux mystères de la Chambre d'ambre.



Steve BERRY - Le Troisième secret !

            Steve BERRY - Le Troisième secret           


1917, Fatima, Portugal. La Vierge apparaît à la jeune Lucia et lui confie trois secrets. Les deux premiers sont rendus publics par le Vatican. Rien ne filtre sur le troisième secret, avant que Jean Paul II n'en livre en 2000 une " version officielle " immédiatement mise en doute.
2005, Rome, Vatican : le souverain pontife envoie son homme de confiance, monseigneur Michener, au fin fond de la Roumanie, afin de transmettre un message confidentiel à un vieux prêtre, le père Andrej Tibor. Michener découvre que celui-ci est l'homme qui a traduit pour le Vatican le troisième secret de Fatima. Michener, accompagné de la belle journaliste Katerina, devra dès lors faire preuve de toute son habileté pour déjouer la conspiration qui se trame et échapper à ceux qui, à l'ombre du Vatican, veulent à tout prix garder secrète la terrible vérité... Car, si elle était dévoilée, les fondements mêmes de l'Église en seraient menacés.



Jonathan D'Haese - Franco: La période noire de la guerre civile espagnole !

Jonathan D'Haese - Franco: La période noire de la guerre civile espagnole


Fruit d’une Espagne meurtrie par les luttes intestines, Franco a marqué les esprits par la violence du régime qu’il a imposé à son peuple. C’est dans un pays ravagé par trois années de guerre civile que le Caudillo accède au pouvoir, soutenu par l’armée et l’Église. Bien décidé à poursuivre tous ceux qui se sont dressés sur sa route, Franco lance une répression d’une rare violence. Le monde reste sans voix, et l’Espagne est rapidement exclue des organisations internationales. Il lui faudra attendre près de 20 ans pour être à nouveau admis. C’est qu’entre-temps la situation semble avoir évolué et l’on voit apparaître en Espagne une toute nouvelle génération aspirant au changement. Le Caudillo est à l’agonie, mais tient bon. Lorsqu’il s’éteint, il laisse derrière lui une Espagne qui peine à se relever, hantée par le spectre de celui qui fut le Caudillo. 


Alexander Werth - Stalingrad, 1942 !

           Alexander Werth - Stalingrad, 1942            


Alexander Werth est l'un des rares correspondants de guerre à se rendre à Stalingrad au lendemain de la capitulation allemande, quelques jours seulement après la fin des combats qui opposèrent l'armée soviétique à l'armée allemande. Ainsi, en plus de livrer un témoignage très personnel et très fort de la situation sur place dès 1943, l'auteur revient sur le déroulement précis, d'un point de vue militaire, de ce qui fut le tournant de la Seconde Guerre mondiale : depuis l’offensive allemande sur Stalingrad de l’été 1942, jusqu’à la contre-offensive victorieuse de l’armée soviétique lancée le 19 novembre 1942. Grâce aux entretiens qu’il a eu avec des acteurs-clés, comme les généraux Talanski ou Tchouikov, il décortique en détail les différentes phases des opérations militaires ; mais il analyse aussi à travers la presse, les articles des correspondants soviétiques les plus connus (l’écrivain Konstantin Simonov), la manière dont les Soviétiques ont été informés des événements. Comment la bataille de Stalingrad est-elle devenue une bataille mythique ? Comment a-t-elle influé sur la manière dont l’armée soviétique s’est transformée au cours de ces mois décisifs de l’hiver 1942-1943 ? De l’original en langue anglaise publié sous le titre The Year of Stalingrad en 1946 chez Hamish Hamilton à Londres, la traduction présente réunit les chapitres consacrés exclusivement à la bataille de Stalingrad, qui forment le cœur de l’ouvrage, le premier à paraître sur le sujet.


Edouard Brasey - Le Domaine des oliviers !

     Edouard Brasey - Le Domaine des oliviers      


Les Baux-de-Provence, de nos jours. Gabriel Groussan a dépassé les cent ans, mais chaque matin il rend visite aux oliviers de son domaine situé au pied des Alpilles. Sa nombreuse famille est réunie autour de lui pour les olivades, et Gabriel se souvient des étapes marquantes de sa longue vie. Les épreuves, les bonheurs, les guerres, les grands gels des oliviers et, par-dessus tout, l’amour de son épouse, Athéna, Grecque immigrée d’Asie mineure. 
Juillet 1913. Aimé Groussan, le père de Gabriel, achète une oliveraie laissée à l’abandon. Il s’installe au domaine avec son épouse Marguerite et leur garçon. Mais cela contrarie les plans d’un important fabricant de savons de Marseille, Edmond Pignol, qui convoitait l’exploitation. Loin de renoncer, celui-ci ne recule devant aucun moyen pour parvenir à ses fins. Il se montre d’autant plus déterminé que Marguerite a repoussé ses avances. Le jeune couple fait front. Mais la guerre éclate. Aimé est mobilisé. Gabriel, trop jeune pour partir, joue à la guerre dans les collines avec ses amis. Quant à Pignol, affecté d’un pied bot, il est réformé. Marguerite se retrouve seule face à ce notable, riche, puissant, habile, prêt à tout pour satisfaire ses ambitions... Haine, vengeance, orgueil, trahison, de terribles épreuves attendent le domaine des oliviers...



Edouard Brasey - Les Fils du patriarche !

        Edouard Brasey - Les Fils du patriarche      


En Provence, dans les années trente. On ne pourrait imaginer deux hommes plus dissemblables que Charles Inard et Arsène Fregi. L’un, négociant en huile d’olive à Marseille, est doux et affable, autant que l’autre, étudiant en droit à Aix-en- Provence, est arrogant et arriviste. Tout les sépare et pourtant ils ont le même père, le comte Cyprien Inard des Baux, et ils ont en commun d’avoir été renié par lui : Arsène est le fruit honteux d’un amour ancillaire et Charles a entaché la noble lignée familiale en épousant la fille d’un santonnier.
La malédiction paternelle pèse sur le destin des deux frères. Ils s’ignorent jusqu’à ce que les soubresauts de l’histoire les jettent dans des camps opposés. Quand viendra l’heure des règlements de compte, le patriarche ne sera pas épargné...



Edouard Brasey - La Sirène d'Ouessant !

  Edouard Brasey - La Sirène d'Ouessant   




Île d’Ouessant, années 30. Quand elle apprend que son mari matelot a péri dans un naufrage, la laissant démunie avec son jeune enfant, Marie-Jeanne Malgorn refuse d’y croire. Elle est persuadée qu’il a été enlevé par l’une de ces sirènes dont parlent les légendes, une Morgane.
Elle se tourne vers Malgven, la vieille rebouteuse, qui la contraint à sacrifier un agneau dans le temple des anciennes druidesses. Si la Morgane le libère, Jean-Marie sera là d’ici la Toussaint, prophétise la sorcière.
La vie est dure sur l’île battue par les vents. Malgré le poids de la solitude, Marie-Jeanne se refuse à Yves, l’aubergiste qui l’a vue naître et s’est passionnément épris d’elle, mais laisse un jeune naturaliste, originaire du Finistère, en mission d’observation ornithologique dans l’île, la distraire de son deuil. Fascinée par l’homme de science, Marie-Jeanne n’oublie pas que Jean-Marie pourrait à tout moment surgir. Mais à mesure que se rapproche l’échéance fixée pour son retour, elle commence à douter d’elle-même. Pour qui son coeur bat-il vraiment ? Un terrible drame va bientôt la forcer à choisir...

Scott Mariani - Enigma !

                     Scott Mariani - Enigma                     


Premier siècle après Jésus-Christ. La forteresse de Massada est sur le point de tomber aux mains des Romains. Juste avant de mourir, deux hommes dissimulent un mystérieux artefact. De nos jours. Ben Hope retrouve deux anciens amis. Mais il sent que quelque chose ne va pas. Simon est agité, angoissé, et il évoque un mystérieux projet de recherche sur une antique relique. Avant d’avoir pu en apprendre plus à Ben, le couple est victime d’un accident fatal. Convaincu qu’il s’agit d’un meurtre, Ben décide de mener une enquête qui le conduit d’Europe aux Etats-Unis et jusqu’en Terre Sainte. Quelle est cette relique dont tout le monde veut s’emparer ? Pourquoi une organisation secrète a-t-elle mis des tueurs à ses trousses ? La clé de l’énigme est un incroyable secret historique, mais aussi sur le passé de Ben... Pour s’emparer d’un trésor millénaire, ils ne reculent devant rien : un thriller envoûtant et machiavélique.

Scott Mariani - Le trésor des Hérétiques !

Scott Mariani - Le trésor des Hérétiques

Egypte antique. Trois prêtres dissimulent dans le désert un immense trésor. France, de nos jours. Ben Hope, l'ancien officier d'élite, espère pouvoir enfin profiter d'une vie tranquille dans une jolie région campagnarde. Mais celui qui fut son supérieur, le colonel Paxton, l'implore de reprendre du service. Son fils, égyptologue, vient d'être assassiné alors qu'il travaillait sur le mystérieux « Projet Akhenaton ». Ben Hope se retrouve entraîné dans un engrenage qui le dépasse. Une plongée périlleuse dans l'univers des terroristes et des marchands d'armes, au cœur des bas-fonds du Caire, mais aussi à Paris, en Italie et dans le désert soudanais. L'enjeu : découvrir les incroyables richesses du pharaon « hérétique », le fameux Akhenaton... Envoûtant, palpitant, machiavélique : le nouveau best-seller de Scott Mariani.


Paul Féval - La Fée des Grèves !

               Paul Féval - La Fée des Grèves              





dimanche 17 mars 2019

Marche des femmes à Versailles: l'un des événements les plus marquants de la Révolution française !




Marche des femmes à Versailles: l'un des événements les plus marquants de la Révolution française




AncientPages.com -  La Marche sur Versailles a été l'un des événements les plus anciens et les plus significatifs de la Révolution française. 
Le 5 octobre 1789, les femmes ont subi suffisamment d'injustice à cause de la crise économique en France. Le pain était très difficile à obtenir et très cher. Nourrir les enfants semblait une tâche impossible.
Les femmes en colère ont décidé de se plaindre directement au roi Louis XVI et à sa famille, ainsi qu'à l'ensemble de leur cour.



Marche des femmes à Versailles - octobre 1789



Leurs manifestations se mêlèrent rapidement aux activités des révolutionnaires, qui cherchaient des réformes politiques libérales et une monarchie constitutionnelle pour la France.
La foule immense des commerçantes frustrées et de leurs divers alliés s'est transformée en une foule de milliers de personnes. Encouragés par les agitateurs révolutionnaires, ils ont saccagé l'armurerie de la ville pour se rendre au château de Versailles, à environ 20 km de Paris.

Ils ont demandé à voir "le boulanger", "la femme du boulanger" et "le garçon du boulanger". La foule assiégea le palais et se livra à une confrontation dramatique et violente.
Une partie de la foule est entrée dans les quartiers de la reine et Marie-Antoinette s'est à peine échappée par un passage secret encore partiellement intact du palais de Versailles à la chambre du roi.
Le roi accepta de rencontrer certaines femmes et promit de distribuer tout le pain à Versailles à la foule. L'arrivée de la garde nationale sur les lieux, résolue à ramener le roi à Paris, compliqua les choses pour le roi.
Voir également:
Ces événements ont mis fin à l'indépendance du roi et ont marqué le changement de pouvoir et les réformes sur le point de dépasser la France. La marche symbolisait un nouvel équilibre des forces qui remplaçait les anciens ordres privilégiés de la noblesse française et favorisait le peuple de la nation, collectivement appelé le Tiers État. Rassemblant des personnalités représentant le plus grand nombre de sources de la révolution, la marche sur Versailles s’est avérée être un moment décisif de cette révolution.
La Marche des femmes à Versailles, également connue sous le nom de mars d'octobre, les journées d'octobre ou simplement la marche à Versailles.



vendredi 8 mars 2019

Photos 2° Guerre Mondiale !

                  Photos 2° Guerre Mondiale                  





Parachutistes britanniques avec un prisonnier allemand à Arnhem


Adolf Hitler avec son état-major, juin 1940








Charles de Gaulle a rencontré des hauts gradés américains



Soldat allemand avec son cheval et son poulet plumé



Hitler marchant au bord de la Vistule en Pologne lors de sa visite au front. 


Citoyens et partisans. Pavie, 25 avril 1945.

photos extraites de :     




Accordéon de Jean-claude898 - Suite 2 !

               Accordéon de Jean-claude898 - Suite 2              




Accordéon de Jean-claude898 - Suite 1

           Accordéon de Jean-claude898 - Suite 1      







Accordéon de Jean-claude898











jeudi 7 mars 2019

Odin: Dieu nordique de la guerre et de la magie !





Odin: Dieu nordique de la guerre et de la magie - Le personnage le plus complexe 



A. Sutherland - AncientPages.com - Odin est probablement la figure la plus complexe de tous les dieux nordiques.
Dans le panthéon nordique, Odin est considéré comme le "Allfather" et le souverain d' Asgard , mais il ne devait jamais être totalement confiant. Parmi les mortels, le suprême Odin a été décrit comme un homme à un seul œil, coiffé d'un chapeau sombre et à larges bords qui diffusait de l'ombre sur son visage.
Dieu Odin
Dans les croyances vikings, Odin - en tant que dieu de la magie, de la sagesse et de la guerre - s'est rendu à Midgard pour diffuser savoir et victoire au combat. À son aide, Odin avait la lance magique de Tiwaz, qui lui permettait de contrôler les batailles. il pourrait simplement nier la victoire ou la donner.
Tableau d'image viking représentant un héros mort à cheval sur le cheval à huit pattes d'Odin, Sleipnir to Valhalla
Une image de Viking représentant un héros mort qui monte le cheval à huit pattes d'Odin, Sleipnir, jusqu'à Valhalla, où il est accueilli par une Valkyrie. Tjangvide, Gotland (Suède); 8-9e siècle, musée d'histoire, Stockholm / Bengt A Lundberg, Riksantikvarieämbetets Kulturmiljöbild
Odin - l'un des fils de Bor, qui a combattu Ymir, le géant du gel haut connu - était connu sous beaucoup de noms et de titres différents; il était Valfodr («père des morts»), Haptagud («dieu des prisonniers»), Hangagud («dieu des pendus»). Nous ne pouvons pas citer tous les noms d'Odin, car selon Snorri Sturluson (1179 - 1241), célèbre historien islandais, le puissant Odin comptait quarante-neuf noms.
Dieu Odin avec ses corbeaux
Odin avec deux compagnons corbeaux Hugin och Munin et un manuscrit islandais daté des années 1700. Crédits: Institut Arni Magnusson
Beaucoup d'entre eux reflétaient la nature insaisissable d'Odin, par exemple, Grimr («Masqué»), Svipall («Capricieux»), Glapsvidir («Swift Tricker»), Baleygr («Shifty Eyed»), pour n'en nommer que quelques-uns.
Soudain, Odin pourrait être déloyal, se retournant contre ses favoris en provoquant leur chute inattendue. parfois, il était également accusé d'injustice. En tant que maître des pouvoirs surnaturels, il pouvait faire beaucoup, mais il voulait aller encore plus loin pour maîtriser encore plus.
Dieu Odin
On dit que le grand Odin a sacrifié un oeil à Mimir, le dieu nordique de la sagesse, en échange d'un verre dans le puits de Mimir situé à Jötumheimr .
En tant que dieu des rois, Odin soutenait les jeunes princes en leur offrant divers cadeaux et épées magiques, mais le moment venu, il pouvait les détruire de façon inattendue. Pourtant, ce grand dieu avait de nombreux adeptes, tels que les Berserkers.
Ces guerriers portaient des peaux d'ours ou de loups lors des combats et le cadeau d'extase d'Odin leur permettait de résister à la douleur et d'inspirer.
Dieu Odin
Des sacrifices ont été faits à lui de captifs pris à la guerre par poignardage et pendaison et il est dit que les derniers mouvements de la victime ont été observés avec soin pour prédire la défaite ou la victoire dans une bataille.
Voir également:
Odin était le maître du métamorphose; il pouvait voler dans les airs sous la forme d'un aigle, tandis que son esprit (sous forme animale) pouvait être instantanément transporté vers un pays lointain, tandis que son corps physique était comme endormi.
Il pouvait changer la direction du vent et calmer ou remuer la mer. Son anneau, Draupnir, était capable de se multiplier pour assurer une réserve d’or et de richesse aux nombreux fidèles d’Odin.
Écrit par A. Sutherland - AncientPages.com Rédacteur