Rechercher dans ce blog

vendredi 28 avril 2017

Geschwister Hofmann - Immer auf die Kleinen !

 Geschwister Hofmann - Immer auf die Kleinen  



Anja & Rainer - Hohe Tannen !

               Anja & Rainer - Hohe Tannen                



FÊTE au Pays du BRAND - TURCKHEIM !

     FÊTE au Pays du BRAND - TURCKHEIM    



Patrick Breitel - "Je m'appelle Albert" !

        Patrick Breitel - "Je m'appelle Albert"         



La Banda della Musica - Ciao Amici !

          La Banda della Musica - Ciao Amici           



L'arc en ciel Tyrolien par Jérôme Robert !

                        L'arc en ciel Tyrolien                      



Mundharmonika Quartett Austria - Yakety Sax !

 Mundharmonika Quartett Austria - Yakety Sax   



Soirée musicale et folklorique Autrichienne !

     Soirée musicale et folklorique Autrichienne    



Fête de la Choucroute à Geispolsheim !

         Fête de la Choucroute à Geispolsheim         



Fête alsacienne à Muespach im Elsass !

                 Fête alsacienne à Muespach                 



Accordéon - Le Tango des jours heureux !

                   Le Tango des jours heureux                



lundi 17 avril 2017

Guy Denys - La Guinguette !


                  Guy Denys - La Guinguette                  





Eric Bouvelle - Le meilleur de l'accordéon !

      Eric Bouvelle - Le meilleur de l'accordéon     




Orgues de Barbarie !

                        Orgues de Barbarie                         


 


Musique de limonaires !

                      Musique de limonaires                     


 


Marches Militaires à Travers L'histoire !

        Marches Militaires à Travers L'histoire        


 



jeudi 13 avril 2017

20 000 ans avant pyramides d'Egypte - Documentaire !

 20 000 ans avant pyramides d'Egypte - Documentaire 


Captain Cook - Rote Rosen,rote Lippen,roter Wein !

 Captain Cook - Rote Rosen,rote Lippen,roter Wein 


Captain Cook & Die singenden Saxophone - Medley 2009 !

 Captain Cook & Die singenden Saxophone - Medley 2009 


Légion Étrangère - Défilé militaire du 14 Juillet 2014 !

 Légion Étrangère - Défilé militaire du 14 Juillet 2014 



Radetzky - Marsch Military Parade 2016 !

        Radetzky - Marsch Military Parade 2016      



Picador100 - Riflesso Parigino !

                 Picador100 - Riflesso Parigino             



Les Surdoués de la première compagnie - Film !

       Les Surdoués de la première compagnie        


Chantal SOULU - Roses Blanches de Corfou !

   Chantal SOULU - Roses Blanches de Corfou    


 

Picador100 - Walzer Tzigano

               Picador100 - Walzer Tzigano                  



lundi 27 mars 2017

Visite de la France en PPS !

               Visite de la France en PPS             


Belcastel (Aveyron).pps
Belle Martinique.pps
 Belles demeures de France NPdC.pps
 Bienvenue chez les Ch'tis.pps
 Bienvenue en Bretagne.pps
 Bienvenue à Gertwiller.pps
 Blagues sur les Francais.pps
 Camargue et environs.pps
 Caravane publicitaire - Tour de France.pps
 Château-Thierry.pps
 Dordogne.pps
 Dordogne.ppsx
 Faune et Flore de la Sologne.pps
 Invitation voyage sur l'île de la Réunion.pps
 L'Aiguille du Midi, Chamonix.pps
 L'ENA.pps
 L'horloge en bois de Tarbes.pps
 La beauté des montagnes de France - Les Alpes.pps
 La beauté des montagnes de France.pps
 La Bretagne.pps
La Charente-Maritime, vue du ciel, par sa mouet..
 La côte d'Opale.pps
 La France au patrimoine mondial.pps
La France c'est ça !.pps
 La France en Ballon dirigeable.pps
 La France insolite.pps
 La France.pps
 La Tour Eiffel.pps
 La vie des rois en France.pps
 Le canal du Midi....pps
Le cassoulet.pps
 Le débarquement de Normandie.pps
 Le facteur du Lot-et-Garonne fait sa tournée.pps
 Le fort de Brégançon.pps
 Le Louvre Paris.pps
 Le Mont-Blanc avec 1000 m de vide sous les pied..
Le Mont-Saint-Michel en drone.MPG
 Le Mont-Saint-Michel retrouve son caractère mar...
 Le Mont-Saint-Michel.jpg
 Le Nain Sectaire.pps
 Le panthéon des comédiens disparus.pps
 Le Pont Chaban-Delmas dit le pont Ba-Ba.pps
 Le Puy-en-Velay.pps
 Le Tour de France 1910.pps
 Lens 1914-1915, invasion allemande.pps
 Les 24 présidents de la République Française.pps
 Les corons et les mineurs de fond.pps
 Les Fables de La Fontaine.pps
 Les petites Venise francaises.pps
 Les plages de la Côte d'Opale.pps
 Les plus beaux monuments de France (part one).pps
 Les plus beaux monuments de France, part 2.pps
 Les plus belles gorges de France.pps
 Les Ponts de Paris.pps
 Les salins de Gruissan.pps
 Les Villages De France Les Plus Romantiques.pps
 Les villages les plus romantiques de France.pps
 Ma France.pps
 Marché de Castelnaudary - David Lowe.MPG
 Marché de Noël de Strasbourg 2014.ppsx
 Merveilleuse France.pps
 Moulin Rouge promo Fèerie.MPG
 Musée du Louvre.pps
 Musée Grévin.pps
 Nord-Pas de Calais - Picardie.pps
 Obernai.pps
 Opéra Garnier.pps
 Oradour-sur-Glane, village Martyr.pps
 Paris Au Moyen-Age.pps
 Paris avant-après le baron Haussmann.pps
 Paris, le Musée d'Orsay.pps
 Paris, Montmartre.pps
 Promenade le long de la Dordogne.pps
 Promenade sur les bords de Loire (1).pps
 Promenade sur les bords de Loire (2).pps
 Promenade sur les bords de Loire.pps
 Promenade à Eguisheim.pps
 Promenade à Lille à travers son histoire.pps
 Rhône-Alpes 8, La Haute Savoie 1.pps
 Région Limousin.pps
 Sologne.pps
 Sous Le Ciel de Paris.mp4
 Sur les toits de Paris.pps
 Tour de France, Jolies Paysages.pps
 Un p'tit tour de France.pps



Slavko Avsenik - Seine ersten 25 großen Hits !

   Slavko Avsenik - Seine ersten 25 großen Hits    





Cliquer ICI



Hansi Hinterseer - Bergsinfonie !

               Hansi Hinterseer - Bergsinfonie             





Cliquer ICI



Arno Jehli & sein klingendes Akkordeon !

        Arno Jehli & sein klingendes Akkordeon      





Cliquer ICI



Oesch's die Dritten - Jodelzirkus !

            Oesch's die Dritten - Jodelzirkus               





Cliquer ICI



 - 

vendredi 24 mars 2017

L'Armée rouge 3/3 - La victoire annexée !

        L'Armée rouge 3/3 - La victoire annexée      



 


L'Armée rouge 2/3 - La guerre patriotique !

      L'Armée rouge 2/3 - La guerre patriotique     


 


L'Armée rouge 1/3 - Les guerres civiles !

        L'Armée rouge 1/3 - Les guerres civiles        


 


Au Théâtre Ce Soir - Pauvre France Jean Lefebvre !

 Au Théâtre Ce Soir - Pauvre France Jean Lefebvre 


 


Quand c'est parti, c'est parti - Fim en français !

                 Quand c'est parti, c'est parti                  


 Jean-Louis Cartier, modeste employé français des établissements Golden Trust, quitte le Québec en attelage auto-caravane, accompagné de sa femme et de ses deux fils, pour se rendre à Vancouver où il vient d'être promu au siège de sa société. Les Cartier s'aventurent avec quelques craintes sur le territoire Ouest canadien qui leur est inconnu, d'autant plus qu'ils ne parlent pas un traître mot d'anglais. Il leur arrive plusieurs mésaventures au point d'être maintes fois sur le point de rebrousser chemin. Ils parviennent tant bien que mal à Vancouver, et plutôt mal puisqu'ils y font leur entrée sur le toit de leur caravane qui dérive au fil du fleuve où elle est tombée. À leur grand étonnement, ils sont accueillis somptueusement par la Golden Trust qui les confond avec des notables français. Finalement, et bien contents, les Cartier réintégreront le Québec qu'ils n'auraient jamais dû quitter.

 


LES PLUS GRANDS SECRETS DE LA NASA !

LES PLUS GRANDS SECRETS DE LA NASA   


 


Picador100 - Valzer, Malinconia !

              Picador100 - Valzer, Malinconia              


 


Picador100 - Wien du Stadt meiner Träume !

     Picador100 - Wien du Stadt meiner Träume    


 


Anacondas et Caïmans - Duel au coeur du marais !

 Anacondas et Caïmans - Duel au coeur du marais 


 


Pecos Tire ou Meurt - Film Western !

                        Pecos Tire ou Meurt                       


 

Picador100 - la Turfiste, Walzer !

                Picador100 - la Turfiste, Walzer             


 

dimanche 19 mars 2017

Histoire dramatique des "gens de mer" peu connue !



Histoire dramatique des "gens de mer" peu connue 


L’île St Paul est une île française située dans le sud de l’océan Indien entre le 30e et le 45e parallèle Elle forme avec l’île Amsterdam 85 kms plus au nord l’un des cinq districts des Terres Australes, les autres étant Crozet, Kerguelen, Terre Adélie et les îles Eparses.
> > > 
Les Oubliés de l’Île St Paul sont un groupe de six hommes et une femme enceinte qui furent abandonnés en 1930 sur l’île St Paul dans le sud de l’Océan Indien alors qu’ils étaient chargés de garder l’île et ses installations pour le compte de leur employeur, La Langouste Française.
> > > 
Elle fut aperçue en 1659 par un navigateur hollandais Harwick Claez de Hilgeom qui semble t-il donna une position erronée de l’île. Elle est redécouverte à nouveau en 1696.
> > >
> > >
En 1793 l’équipage d’un navire anglais débarque sur l’île et y découvre un marin brestois abandonné là par un baleinier américain. Déjà !
> > >
Elle est abordée ou visitée à plusieurs reprises par des bateaux de plusieurs nations au cours des siècles, car elle se trouve sur la voie maritime qui va du Cap de Bonne Espérance, à l’Australie et au Cap Horn.
> > >
En 1842 l’île est redécouverte par un navigateur polonais détenteur d’un passeport français qui se rend ensuite à La Réunion pour proposer au gouverneur de l’époque la prise de possession par la France de ces îles désertes que sont l’île St Paul et l’île d’Amsterdam.
> > >
Cette prise de possession est bien sûr contestée par le Royaume Uni, qui ne donne pourtant pas suite. Diverses expéditions scientifiques autrichiennes, et françaises séjournent ensuite sur l’île pour observer le passage de Vénus devant le soleil.
> > >
> > >
Cette île a été oubliée pendant des décennies suscitant pourtant la convoitise des Anglais et des Australiens car située sur un vaste plateau rocheux à la faune très riche. En 1893 la France s’est décidée enfin à affirmer sa souveraineté sur les îles Kerguelen, St Paul et Amsterdam. La même année, les frères Bossières fils d’un armateur baleinier du Havre obtiennent la concession de l’île en plus de l’île Kerguelen. Ces deux cailloux volcaniques n’encouragent guère à une implantation humaine car ils ne possèdent pas de points d’eau et peu de végétation. Il a été question pourtant d’y implanter un pénitencier. Par contre leurs abords sont bien pourvus en richesses maritimes, baleines phoques, poissons divers et surtout des langoustes.
> > >
En 1871 un navire britannique transporteur de troupes vers l’Afrique du sud s’échoue sur l’île St Paul. Les quatre cents personnes qui se trouvaient à bord vont y séjourner trois mois avant d’être récupérées.
> > >
Enfin l’aviso français La Bourdonnais prend définitivement possession de l’île pour la France et en 1924 elle est rattachée avec l’île Amsterdam à Madagascar colonie française à l’époque.
> > >
Au cours du 20e siècle et aussi au 21e l’île sera souvent frôlée en raison de sa position au milieu des 40e rugissants par de nombreux navigateurs en course autour du monde, notamment ceux des différents Vendée Globe
> > >
> > Île St Paul : pierre gravée sans doute du nom de précédents naufragés
> > > 
Le drame de St PaulEn 1928 les frères Bossières décident d’exploiter les richesses maritimes de ces îles. Ils fondent « La Langouste française ». Ils recrutent dans la région de Concarneau des pêcheurs expérimentés à la pêche des langoustes. Ces pêcheurs sont transportés sur l’île et installés tant bien que mal. Les résultats sont encourageants. Pendant des semaines 20 000 langoustes par jour seront pêchées, et mises en conserve. Puis l’usine est fermée jusqu’au mois de mars suivant.
> > >
L’usine à l’époque du drame 1929-1930
> > >
Un groupe de travailleurs de l’île St Paul de l’époque du drame 1929-1930
> > >
En mars 1929, la première équipe est rapatriée. Les marins bretons rentrent chez eux convenablement rémunérés du fruit de leur travail lointain. Ceci encourage une deuxième équipe recrutée également dans la région de Pont Aven à s’expatrier à son tour dans l’hémisphère austral, répondant ainsi à l’invitation des frères Bossière qui n’ont aucun mal à constituer cette deuxième équipe. Celle là comprendra quelques épouses et quatre vingt dix travailleurs malgaches.
> > >
En octobre 1929, l’usine fermée depuis le printemps est rouverte. La pêche à la langouste est toujours aussi abondante. Une centaine de personnes travaillent d’arrache-pied sur la petite bande de terre à l’entrée du lagon. En février 1930 la deuxième campagne d’été austral s’achève. Le personnel va être rapatrié à Madagascar et en Bretagne.
> > >
 Le site de l’Association créée à Rosporden Finistère pour maintenir la mémoire des oubliés de St Paul
> > >
 Le site du Télégramme de Brest 
> > > 
 Wikipédia 
> > > 
Le Directeur Délégué de la société « La Langouste Française » demande des volontaires pour assurer le gardiennage et l’entretien des installations. Sept personnes six Bretons et un Malgache acceptent de rester sur l’île, jusqu’à la prochaine campagne qui débutera en octobre 1930.
> > >
Les réserves de vivres étant insuffisantes pour une longue durée, le magasin de vivres ayant subi des dommages suite à un incendie, on leur garantit la venue d’un bateau de ravitaillement dans un délai de deux ou trois mois.
> > >
Restent donc sur l’île :
> > >
Victor Brunou, 28 ans de Concarneau, et son épouse Louise née Le Meur, enceinte
> > >
> > >
Victor et Louise Le Brunou le jour de leur mariage
> > >
Julien le Huludut, 26 ans de Concarneau
> > >
> > >
Julien Le Huludut l’un des rescapés
> > >
Pierre Quillivic, 18 ans de Concarneau
> > >
> > >
Pierre Quillivic à droite
> > >
Louis Herlédan, 18 ans de Riec sur Belon
> > >
> > >
Louis Herlédan disparu en mer
> > >
Emmanuel Pulloc’h, 26 ans de Trégunc 
> > >
François Ramazoni jeune Malgache de 18 ans
> > >
Début mars, le bateau ayant disparu à l’horizon, ils se retrouvent seuls sur cet espace restreint et mal abrité des intempéries avec pour seules provisions des conserves de viande. Ils prennent alors conscience de leur solitude livrés à eux même sur ce caillou désert perdu au milieu de l’Océan Indien à des milliers de milles de toute terre. Ils ont un émetteur radio mais l’opérateur radio est parti et personne ne sait faire fonctionner l’appareil. Impossible donc de communiquer et d’appeler au secours en cas de problème.
> > >
A notre époque il nous est facile d’imaginer leurs conditions de vie durant l’hiver austral avec les images en direct qui nous parviennent de ces régions, filmées par les navigateurs du Vendée Globe. Des vents violents et glacés de 100 km/h et parfois plus. Des vagues géantes se lançant à l’assaut de la bande étroite de terre où ils sont réfugiés. Et ce pendant la pire période, les mois de l’hiver austral juillet aout septembre qui correspondent à notre été. en France.
> > >
> > >
Le lieu du séjour sur l’étroite bande de terre à droite de la passe.
> > >
Abandon et désespoir
> > >
Quelques semaines après le départ du bateau, le 26 mars la petite Paule nait dans cet univers sinistre. Elle ne survivra pas au-delà de deux mois. Une caisse en bois ayant contenu des conserves lui servira de cercueil. Ses parents ne pourront même pas mettre de fleurs sur sa tombe, l’île en étant dépourvue.
> > >
Avril, mai, juin passent. Le bateau ravitailleur promis ne vient pas… Mal abrités sur leur étroite bande de terre à l’entrée du lagon, battue par les vents et les tempêtes de l’hiver austral, les sept « naufragés » gagnés par le mal du pays se désespèrent.
> > >
Le 15 juillet Emanuel Puloc’h tombe malade. Ses chevilles sont enflées et de couleur violacée. Puis ce sont ses jambes qui enflent à leur tour pleines d’un liquide jaunâtre que ses camarades tentent d’éliminer en incisant et bientôt ce sera le reste du corps. Le malade est incapable de s’alimenter. Il a une énorme envie de boire mais ne peut uriner… Ses camarades de misère, grâce un livre de médecine qui leur a été laissé, arrivent enfin à identifier le mal. C’est le scorbut. La seule façon d’y échapper est de réduire la consommation de viande en conserve et de consommer des fruits et des légumes frais. Mais il n’y a rien de tel sur l’île où rien ne pousse. Fin juillet Emmanuel Puloc’h meurt dans d’atroces souffrances après deux semaines d’agonie. Le malheur s’est abattu sur l’île abandonnée.
> > >
François Ramamonzi, le jeune Malgache est atteint à son tour du même mal. Il meurt fin août. Puis c’est Victor Brunou qui se plaint à son tour d’enflures aux jambes. Il quitte ce monde le 1er septembre 1930.
> > >
Louise sa veuve, ressent à son tour les mêmes effets dus à la viande en conserve consommée depuis des mois. Les quatre survivants décident alors de ne manger que des œufs d’albatros, de manchots, et un peu de poisson ce qui les sauvera.
> > >
« Dans cette île où il n’y a rien, il y a un cimetière ! » écrit Louis Hérlédant dans son journal.
> > >
Fin octobre un nouveau drame survient. Pierre Quillivic parti en mer à bord d’un petit canot, par très mauvais temps, sans doute pour pêcher, ne réapparaitra pas…
> > >
Octobre et l’été austral arrivent, six mois se sont écoulés. Les quatre survivants sont toujours sans nouvelles du monde extérieur. En France personne ne se doute du sort des Bretons restés sur l’île. Pire ! Des changements au sein de la Société des frères Bossière font que la relève pour une nouvelle campagne est retardée. Peu à peu les pauvres gens sont oubliés sauf dans leur pays natal où l’on commence à s’inquiéter. Les « naufragés » ont été oubliés mais pas la langouste car une nouvelle campagne de pêche se prépare.
> > >
Enfin sauvés !
> > >
Ce n’est que le 6 Décembre soit dix mois plus tard que les survivants verront enfin apparaitre au large de leur prison désertique le navire de la relève. Ils ne sont plus que trois : Louise Brunou, Julien le Huludut et Louis Herlédan.
> > >
C’est dans le courant du mois de décembre que la nouvelle des décès arrive en Bretagne. Elle aura un grand retentissement en métropole. Le journal l’Humanité dénoncera le scandale dans un article à charge contre les frères Bossière intitulé : « Les esclaves de l’île morte ».
> > >
L’histoire ne s’arrête pas là. Le bateau qui arrive devant St Paul au mois de décembre 1930 amène une nouvelle équipe composée d’une centaine de Malgaches et de vingt deux Bretons.
> > >
Louis Herlédan repart avec le bateau, mais Julien Le Huludut et Louise Brunou décident d’effectuer une nouvelle campagne d’été jusqu’en mars 1931. Cette dernière retrouve sa fille ainée envoyée par sa famille rejoindre ses parents sur l’île… La raison de cette prolongation de séjour dans cette île si inhospitalière est que la vie est dure en Bretagne. On est en pleine crise de 1930, le chômage et les salaires bas vont influencer ces deux rescapés.
> > >
> > >
Louise Le Brunou avec sa fille Maria née d’un premier mariage se recueillant sur la tombe de Victor Le Brunou ur l’ile St Paul
> > >
Nouveau drame
> > >
L’exploitation de la langouste a repris. 6 000 langoustes sont pêchées chaque jour et mises en conserve. Mais une épidémie foudroyante de béribéri se déclare chez les Malgaches en mars 1931 causée par une consommation presque exclusive de riz blanc, modifié industriellement. Le béribéri est une maladie causée par un déficit en vitamine B1 qui provoque une insuffisance cardiaque et des troubles neurologiques. Quarante quatre Malgaches vont mourir avant que la décision soit prise enfin de rapatrier tout le monde. La pêcherie est fermée et son exploitation sera abandonnée.
> > >
L’île St Paul, île maudite sera définitivement inhabitable. Seules quelques expéditions scientifiques y feront désormais escale pour quelques heures.
> > >
Epilogue de cette dramatique histoire
> > >
Les frères Bossières sont ruinés. Un procès qui va durer six ans contre la société « La Langouste française » rend la société responsable de ce terrible drame, et la condamne à verser des indemnités aux victimes encore en vie, ainsi qu’aux familles de ceux qui ont péri. Ces indemnités ne seront jamais versées…. Car la société a fait faillite.
> > >
Autre conséquence de ce drame. Manuel Puloc’h le premier décédé, travaillait avant son départ pour l’hémisphère Austral, comme journalier dans une ferme de Pont Aven. Son épouse s’occupait des travaux ménagers et culinaires pour les propriétaires de cette ferme. Manuel Puloc’h ne revenant pas, au bout de quelques mois, son épouse fut mise à la porte avec ses enfants… Usée par le chagrin et la maladie elle survécut malgré tout onze années à son mari et s’est éteinte à l’âge de 35 ans le 19 janvier 1942. Le plus vieux de ses enfants n’avait que 16 ans.
> > >
> > >
Le 30 Novembre 2015, 85 ans après sa mort, la fille de Julien Le Huludut, l’un des Oubliés de l’île St Paul fut amenée sur l’île par le Marion Dufresne le bateau des Terres Australes. Une plaque gravée à leur nom fut scellée. Ceux que l’on a appelé les Oubliés de St Paul allaient enfin avoir leur nom sur les lieux de leur martyr.
> > >
La même plaque a été apposée dans un square de Concarneau, lequel porte désormais le nom de « Square des Oubliés de St Paul ».
> > >
30 Novembre 2015, commémoration Île Saint-Paul
> > >
L’Île avait revêtu son habit de deuil.
> > >
Le 30 Novembre 2015 c’est avec beaucoup d’émotion que Maryvonne Tatéossian Le Huludut se prépara à descendre, 85 ans après son Père, sur l’Île Saint-Paul.
> > >
> > >
L’île St Paul, ce qui reste de l’usine en 2015
> > >
Depuis 4 heures le matin elle était sur le pont du Marion-Dufresne à attendre. Puis à l’Aube, enfin elle vit, se détachant dans la brume matinale, le morceau de terre qui fut le théâtre de la tragédie. Enfin, les noms de ceux que tout le monde appelait les « Oubliés de l’Île Saint-Paul » allaient être inscrits sur les lieux. « Ils » allaient retrouver Leurs noms. La petite Paule, dont l’existence était uniquement connue par l’histoire (elle ne fut jamais déclarée en naissance ou en décès) allait finalement exister quelque part. Manuel, François, Pierre, Victor, Paule allaient avoir une trace de leurs courtes existences sur les lieux où ils furent enterrés. Une première commémoration très belle, les oubliés de Saint-Paul méritaient cela. Sans vouloir revenir sur le passé, nous ne pouvons que dire qu’enfin un peu de justice était rendue à ces pauvres gens qui étaient retombés dans l’oubli, ces pionniers des Kerguelen, dont certains ne revirent jamais leur Bretagne Natale.
> > >
> > >
L’équipe du Marion Dufresne descendue sur l’île St Paule pour le scellement de la plaque le 20 novembre 2015
> > >
> > >
Maryvonne Tateossian fille de Julien Le Huludut avec la Préfète des Terres Australes sur l’île St paul le 20 novembre 2015 pour le dépôt de la plaque commémorative
> > >
> > >
Frédérique, la petite nièce de Victor, avait confié à Maryvonne une petite croix en argent afin de l’enterrer sur l’île.
> > >
> > >
L’Austral devant l’île de Saint-Paul dans la brume a le même nom que le langoustinier qui déposa les Concarnois sur l’île, en 1929.
> > >
> > >
Dominique Virlouvet devant la tombe de Julien Le Huludut qui repose au cimetière central de Concarneau
> > >
A noter :
> > >
> > >
Un timbre a été émis par la Poste en 2004 à la demande des Terres Australes.
> > >
 
Sources :
> > >
Une association comprenant entre autres la fille de Julien Le Huludut et des descendants des Oubliés, à été créée à Rosporden Finistère pour maintenir la mémoire des oubliés de St Paul http://oubliesdesaintpaul.e-monsite.com/